Bouillon Bilk : l’art est dans l’assiette

19 Sep

Bouillon Bilk sur Saint-Laurent, tout près de la nouvelle demeure de l'OSM.

Hein…? Comment? C’est effectivement un drôle de nom que porte ce nouveau resto. Mais à lire Marie-Claude Lortie et Lesley Chesterman en vanter les mérites, nous sommes mieux de nous y faire parce qu’il est là pour rester. Et c’est tant mieux!

Le Bouillon Bilk est drôlement situé dans cette partie encore mal en point du boulevard Saint-Laurent, mais ne vous laissez pas influencer par l’environnement. Côté cuisine, tout y est! Les saveurs sont audacieuses, la cuisson est parfaite et la présentation est franchement surprenante. Les plats nous arrivent sur des morceaux de plexi placés par-dessus un fond blanc de sel de mer, un peu comme une peinture sur canevas. Je m’emporte un brin, mais vous avez compris mon émerveillement.

Le type de cuisine qu’on y sert est quasi indescriptible. J’ai le goût de d’utiliser le mot bistrot pour évoquer les influences françaises, mais les accents asiatiques sont trop présents et la viande n’est pas assez dominante sur le menu… Ce sont plutôt les fruits de mer et poissons qui lui volent la vedette. Bref, le mot le plus juste que j’ai pu trouver pour décrire ce que j’y ai mangé est « créatif ».

Crevettes et moelle de boeuf

Nous avons commencé le repas avec un une entrée de crevettes et moelle de bœuf aux saveurs d’orange et de miso. Les crevettes étaient incroyables et la moelle intéressante mais un peu trop excentrique pour moi. J’aime la moelle dans l’osso bucco, mais avec des crevettes… bof. L’autre entrée était le crudo de vivaneau avec fines tranches d’abricot, du chou rouge mariné, de la crème fraîche et du wasabi. L’assiette ressemblait à une palette d’artiste tellement elle était jolie et colorée… Seul hic : la peau de poisson croustillante servie en chips qui, à mon avis, avait un goût plutôt désagréable. Au moins, elle ne faisait pas partie intégrante du plat et nous pouvions la laisser de côté.

Crudo de vivaneau

En plat principal, les pétoncles poêlés servis dans un bouillon à l’orange et aux épices avec dumplings de kimchi étaient incroyables. Les pétoncles étaient si frais qu’ils étaient légèrement sucrés en plus d’être parfaitement dorés d’un côté. S’ils n’étaient pas si exquis, les dumplings frits leur auraient sans doute damé le pion. Miam!

Pétoncles et bouillon à l'orange et aux épices

Le plat de porc braisé était lui aussi délicieux, mais nous nous attendions à plus de viande dans l’assiette. Les raviolis prennent la place de choix. Nous aurion aussi voulu une portion plus copieuse, mais quand le client en redemande, c’est bon signe.

Porc braisé et raviolis de pois verts

Le dessert était vraiment exquis! Un gâteau au fromage juste assez dense avec une confiture de fraises, du vinaigre balsamique vieilli et du basilic ciselé. J’y pense encore.

Gâteau au fromage

Toujours dans le thème de l’originalité, même le vin que nous a suggéré le serveur sortait de l’ordinaire. Étant donné nos choix de plats, le blanc était de mise, mais on cherchait quelque chose de soutenu avec du caractère. Le ciste a relevé le défi avec son goût intense et surprenant de sésame grillé.

Le ciste : un vin au goût particulier de sésame grillé

On récapitule
Les + : La cuisson parfaite, les mélanges intéressants de saveurs et la présentation originale. Points bonis pour le nom qui fait jaser et la revitalisation de la Main :-).
Les – : Les portions qui nous laissent sur notre faim dans certains cas et l’ambiance un tout petit peu trop tranquille à mon goût.
L’addition : Prévoyez environ 150 $ à deux pour entrées, plats principaux, dessert et vin.
J’y retourne : Oui, pour des soirées en tête à tête.

Bouillon Bilk on Urbanspoon

2 Responses to “Bouillon Bilk : l’art est dans l’assiette”

  1. MJ Beaudoin September 19, 2011 at 9:15 pm #

    Mmmm, tu as le don de me faire saliver Jess. À quand notre souper ensemble au Bouillon Bilk?

    • Jess September 19, 2011 at 9:20 pm #

      Aha! Si ce n’est pas ma nouvelle accro des médias sociaux préférée! On ira au Damas la prochaine fois. Ça fait quelque temps que je veux y aller et maintenant que le temps frais est arrivée, j’ai le goût de plats en sauce.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 78 other followers

%d bloggers like this: